Comment payer moins d’impôts en investissant dans l’immobilier à Rennes et sa métropole ?

Les dispositifs d’aide à l’investissement

Onzième ville de France, Rennes et sa métropole attirent par sa qualité de vie, ses commodités et ses logements. Elles permettent aux investisseurs de réaliser un placement rentable grâce à la loi Pinel, au Prêt à Taux Zéro (PTZ) ou encore au Prêt Locatif Social (PLS).

Prêt à taux zéro (PTZ) et autres avantages

Pour les zones dites B1, de nombreux avantages favorisent les primo-accédants à acheter leur bien neuf. Le PTZ en est l’illustration idéale. Mais il existe d’autres avantages, moins connus du public :

  • Une réduction possible des frais de notaire : 2 à 3 % du prix du bien, contre 7 % dans l’ancien.
  • Si vous déclarez votre bien 90 jours après sa livraison, vous serez exonéré de taxe foncière pendant deux ans.

 

Tout savoir sur le Prêt à Taux Zéro

Loi Pinel

Sur ces zones B1, la Loi Pinel s’applique pour favoriser la location grâce aux investisseurs, qui s’engagent à travers cette loi à louer, pendant une durée minimale prédéterminée, leur bien :

  • Pour un engagement locatif de 6 ans, la réduction fiscale est de 12 %
  • Pour un engagement locatif de 9 ans, cette réduction est de 18 %
  • Pour un contrat sur 12 ans, la réduction fiscale est de 21 %

Ce dispositif est soumis à quelques conditions, notamment un achat inférieur à 300 000€, un respect des labels et réglementations thermique, etc. Il permet de plus :

  • D’acheter sans apport
  • De louer à sa famille, ascendants ou descendants
  • De financer le prêt par les loyers perçus, la réduction d’impôts et l’effort d’épargne

 

Tout savoir sur la loi Pinel

Financer son achat avec le Prêt Locatif Social (PLS)

Le PLS (prêt locatif social) s’adresse aux particuliers désirant investir dans l’immobilier neuf. L’investisseur bénéficie d’une réduction immédiate sur le prix de vente en achetant son bien avec une TVA 5,5% au lieu de 20%, ainsi qu’une exonération de la Taxe foncière pendant 15 ans. En contrepartie, celui-ci devra mettre en location son bien pendant 15 ans minimum, les locataires seront choisis en fonction de leurs ressources et le loyer ne devra pas dépasser un certain plafond. Le PLS financera au moins 50% du coût de l’opération (taux indexé au Livret A) et peut-être complétés par d’autres financements.

 

Tout savoir sur le Prêt Locatif Social

   

Vous pouvez aussi retrouver nos autres conseils sur l’investissement ici :

 

L'énergie durable d'un promoteur proche de vous