ACP Immo vous conseille sur votre investissement immobilier

Investir oui, mais de la bonne façon !

Devenir propriétaire de sa résidence principale est un pas tellement décisif dans une vie, qu’il nécessite de suivre un parcours semé de réflexions, d’enquêtes et de prévisions. Contrairement à la location, il ne suffit pas de miser sur un quartier tendance, des critères d’espaces, et une situation familiale actuelle. Avant même de penser à son intérieur, son jardin ou son vis-à-vis, vous devrez, en tant que futur propriétaire, réfléchir à la localisation idéale de votre bien en termes de longévité. Car, vous le savez, un achat de cette envergure ne se rentabilise pas avant plusieurs années et, comme l’avenir est insondable, vous devrez penser à la revente avant même d’avoir acheté ! Voici quelques conseils pour ne pas négliger ces critères immobiliers qui font souvent toute la différence.

Les critères immobiliers à ne pas négliger avant d’acheter sa résidence principale

Emplacement géographique : un critère primordial

L’emploi, la démographie et l’économie

Les critères de proximité du bien immobilier sur lesquels se basent en priorité les futurs propriétaires sont :

  • Les moyens de transport
  • Les écoles
  • Les commerces

 

Mais, au-delà de ces points importants, vous devrez être conscient de l’état du marché de votre future ville résidentielle. En effet, lorsque vous achetez un appartement ou une maison dans une commune, un département où la démographie est en baisse et les jeunes en exil, sachez que votre bien se revendra difficilement.

Les prix de l’immobilier fluctuent :

  • En fonction des projets économiques de la région
  • Parallèlement au marché de l’emploi
  • Conjointement à la démographie et à la concentration d’étudiants et jeunes actifs

Miser sur l’avenir

Lorsque vous cherchez un emplacement idéal pour acheter votre résidence principale, évitez de fermer les yeux systématiquement sur les endroits qui vous paraissent moroses, sinistrés ou mal fréquentés. Ce sont en effet souvent des cibles idéales pour les plans locaux d’urbanisme, dont les projets à long terme feront grimper les prix de l’immobilier. Consultez également les projets d’extension de ligne de métro ou de tramway avant de vous décider.

Les grandes lignes de votre projet

Les critères cachés

Lorsque vous recherchez le bien qui va abriter votre quotidien et celui de vos proches, moyennant la totalité de vos économies, il ne faut sûrement pas s’arrêter à ce que le marché offre de plus visible. Il faut s’immerger pendant des mois dans vos recherches, en enquêtant sur tous les critères non visibles du marché. Pour dénicher ces critères invisibles :

  • Renseignez-vous auprès des mairies sur les projets d’urbanismes, de transports, de constructions diverses, mais aussi, les couloirs aériens, la démographie etc
  • N’oubliez pas également de vous tenir au courant auprès de la SNCF des LGV achevées ou en cours afin d’évaluer là encore, la plus-value de votre bien.

Jouez les enquêteurs

Généralement, vous avez très vite une idée de la commune et du quartier dans lesquels vous avez envie d’acheter. Pour aller plus loin dans votre enquête, n’hésitez pas :

  • à vous balader dans les rues de ces zones qui vous attirent
  • à prendre la température des gens qui y habitent, un jour de soleil, mais aussi sous la grisaille
  • à aller vers eux et à leur poser des questions ciblées sur vos inquiétudes, sur leurs ressentis, leurs craintes quant à l’avenir, les autres quartiers qu’ils vous recommanderaient, peut-être…

Les habitants sont les mieux placés pour vous dépeindre ce quartier que vous convoitez tant. Et si tous les critères tendent vers votre choix d’origine, vous n’avez plus qu’à passer la vitesse supérieure, en étant déjà expert et acteur de votre recherche.

Dans quels cas opter pour un investissement dans de l’immobilier neuf ?

Si vous êtes en plein bilan pour faire l’acquisition de votre futur investissement immobilier dans le neuf ou dans l’ancien, prenez le temps de faire votre choix. Certaines villes attractives comme Rennes, Bordeaux ou Nantes bénéficient en effet de dispositifs de financements favorisant l’achat de biens dans le neuf. Outre ces considérations financières, certains contextes et goûts personnels joueront également dans le choix évident d’un investissement dans une maison ou un appartement neuf.

Les aspects pratiques

Avantages du neuf

Lorsque vous pesez le pour et le contre du neuf et de l’ancien, songez à analyser ces quelques points :

  • Avez-vous la possibilité d’effectuer vous-mêmes ou avec des proches bricoleurs les aménagements nécessaires ? Le charme et le cachet de l’ancien vous séduit, mais vous est-il possible de mettre votre futur bien à votre goût (peinture, aménagement, sols, placard…).
  • Rappelez-vous les multiples qualités compensatoires du neuf (confort clé en main, modernité, isolation thermique aux normes etc)
  • Votre situation familiale est stable, emplois du couple sûr, aucun projet d’agrandissement de la famille : vous êtes donc sûrs de pouvoir rester longtemps dans votre bien et rentabiliser son prix d’achat, supérieur à l’ancien.

Des quartiers propices

Dans la plupart des grandes villes, des projets immobiliers abondent dans les quartiers entourant le cœur de ces agglomérations. Généralement liés aux emplacements des pôles universitaires, ces quartiers offrent de belles opportunités d’investissements immobiliers neufs. Des villes comme Rennes optent pour des complexes modernes et en harmonie avec l’urbanisme et l’environnement (exemple du secteur Baud-Chardonnet, en bordure de la Vilaine, à Rennes).

Vous souhaitez investir, profiter d’une opportunité fiscale ou accéder à la propriété ? Nos conseillers, à votre écoute, vous accueilleront chaleureusement pour vous guider et vous accompagner dans votre futur et beau projet.

Vous pouvez aussi retrouver nos autres conseils sur l’investissement ici :

L'énergie durable d'un promoteur proche de vous